11 millions de gourdes de per diem: Jude Alix Patrick Salomon dément ces informations

11 millions de gourdes de per diem: Jude Alix Patrick Salomon dément ces informations

Le ministre de l’économie et des finances dément les informations selon lesquelles le président de la République, Jovenel Moïse, reçoit de son ministère 11 millions de Gourdes chaque vendredi pour ses déplacements dans le cadre de la caravane du changement.

Jude Alix Patrick Salomon assimile à des rumeurs ces informations qui circulent sur les réseaux sociaux et dans les médias traditionnels.

Le ministre de l’économie et des finances fait remarquer qu’il n’a pas l’habitude de réagir à des rumeurs ou des déclarations qu’il considère comme fantaisistes.Toutefois, il dit avoir tenu à rappeler que : La caravane du changement est une stratégie prônée par le président de la République en vue de renforcer la cohésion de l’action gouvernementale visant à rendre l’Etat plus proche de la population en lui fournissant des services de base et en lui donnant les outils appropriés au développement de son environnement.

Le ministre de l’économie et des finances fait remarquer que cette stratégie qui n’est nullement un programme, vise aussi à moyen terme, à attirer des investissements dans les régions en leur dotant des infrastructures routières, énergétique, sociale ou économique.

Les dépenses effectuées en vue de rendre cette stratégie opérationnelle n’ont jamais été réalisées au bénéfice d’une personne physique encore moins au bénéfice du président de la République.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Elles l’ont été à travers des structures étatiques et au bénéfice de la population.

Par conséquent, la rumeur, selon Jude Alix Patrick Salomon, voulant faire croire que le président de la République reçoit du ministère de l’économie et des finances 11 millions de Gourdes chaque vendredi à titre de per diem dans le cadre de la caravane du changement n’a aucun fondement.

Jude Alix Patrick Salomon rappelle que les dépenses effectuées par le secteur public au cours de l’exercice 2017/2018 seront soumises à l’analyse du parlement à travers le projet de loi de règlement.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *