17 ans après, Eddy Jackson Alexis se souvient de la mort de Brignol Lindor

17 ans après, Eddy Jackson Alexis se souvient de la mort de Brignol Lindor

La mort tragique de Brignol Lindor en 2001, on se le rappelle, avait fait l’effet d’une bombe dans le pays.

Lundi 3 décembre, 17 ans plus tard, le secrétaire d’État à la communication s’en souvient et en parle.

Eddy Jackson Alexis a profité de cette occasion pour inviter les journalistes à se battre pour maintenir la liberté de la presse dans le pays tout en respectant les principes qui régissent le métier.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Il reconnaît que l’ État doit s’impliquer aussi pour garantir la liberté de la presse.

Dans ce même ordre d’idée, il s’est adressé aux leaders d’opinionsm en faisant appel à leur  »sens de responsabilité ».

 »Zafè bandi k’ap paweze sou radyo yo fok nou eseye jere kesyon sa », a-t- il lancé en indiquant que tous et chacun doit jouer sa partition dans le processus de développement démocratique du pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *