223 détenus libérés par le Parquet, l’OPC annonce une enquête

223 détenus libérés par le Parquet, l’OPC annonce une enquête
223 détenus libérés par le Parquet, l'OPC annonce une enquête

À la fin de l’année 2017, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince a procédé à la libération de 223 prisonniers.

Se disant avoir agi dans la légalité, le chef du Parquet, Me Clamé Ocnam Daméus, se garde de faire des commentaires dans la presse.

Depuis, des organismes de défense des droits humains ne cessent de questionner les motifs de ces libérations.

Pour eux, elles seraient mystérieuses.

Dans la foulée des questionnements, l’Office de la Protection du Citoyen a pris ses distances par rapport à ces libérations effectuées par le Parquet de Port-au-Prince.

Sans vouloir engager de polémique, le Protecteur du Citoyen, Me Renan Hédouville, a révélé n’avoir pas été impliqué dans l’acquittement des 223 détenus.

En ce sens, l’officier protecteur du citoyen annonce l’ouverture d’une enquête afin de déterminer les vrais motifs de ces libérations.

En guise de précision, M. Hédouville a indiqué qu’une liste lui a été soumise par le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, mais les critères n’ont pas été élucidés.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *