2,6 millions d’habitants en milieu rural font face à la crise et l’urgence alimentaire, selon la CNSA

2,6 millions d’habitants en milieu rural font face à la crise et l’urgence alimentaire, selon la CNSA

Environ 2, 6 millions d’habitants vivant en milieu rural font face à la fois à la crise et l’urgence alimentaire, selon des derniers chiffres publiés en juin dernier par la CNSA sur le niveau de l’insécurité alimentaire aiguë ou chronique en Haïti.

Certaines communes dans les départements de la Grand-Anse, du Nord-est et de l’Ouest présentent une prévalence de la sécurité alimentaire très élevée. Le coordonnateur de la CNSA, Harmel Cazeau, cite en exemple les communes de La Croix des bouquets, Thomaseau, Fonds-Verettes, Ganthier et l’île de la Gonaïves qui méritent une attention particulière.

De 2016 à juin 2019, une étude montre que la situation s’est encore détériorée. Elle est préoccupante également dans les zones urbaines. 29 % des ménages dans la région métropolitaine de Port-au-Prince vivent dans l’insécurité alimentaire. Les habitants dans la commune de Cité-Soleil sont les plus vulnérables, selon le coordonnateur de la CNSA, Harmel Cazeau.

L’agronome Harmel Carzeau a souligné les causes de l’insécurité alimentaire en Haïti. L’inflation, la faible production, la sécheresse, les aléas climatiques, la hausse des prix et les pertes de récoltes etc… Le coordonnateur de la CNSA annonce que des inspecteurs de l’institution seront déployés bientôt à travers le pays afin d’actualiser leurs données qui datent de juin 2019.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *