4 ans après l’assassinat Daniel Dorsainvil et Girldy Larèche Dorsainvil, toujours pas justice

4 ans après l’assassinat Daniel Dorsainvil et Girldy Larèche Dorsainvil, toujours pas justice

4 ans après l’assassinat de Daniel Dorsainvil et Girldy Larèche Dorsainvil, survenu le 8 février 2014 dans le quartier de Bois-Patate, aucune avancée n’a été effectuée dans le cadre de l’enquête.

Seulement quelques personnes arrêtées ont été présentées par la Direction Centrale de la Police Judiciaire comme les présumées auteurs de ce crime.

Le Collectif Défenseurs Plus dénonce le laxisme des autorités judiciaires dans le traitement du dossier relatif à ce double meurtre.

Le co-président du Collectif, Antonal Mortimé, déplore en ce sens l’inaction du juge chargé d’instruire le dossier qui n’a jusqu’à date diligenté aucune enquête de proximité.

Selon Antonal Mortimé, seul le résultat d’une enquête permettra de déterminer si ce double assassinat a été politique.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

De son côté, le sénateur Ronald Larêche, qui s’est constitué en partie civile dans le dossier de l’assassinat des époux Dorsainvil, regrette que le juge d’instruction n’ait pas auditionné quelques hauts responsables de l’époque.

Selon le Parlementaire, l’ancien secrétaire d’État à la Sécurité publique Réginald Delva, l’ancien directeur général de la PNH, Godson Orélus, ainsi que des employés de la UNIBANK, ont été témoins de ce meurtre.

D’un autre coté, M. Larêche fait remarquer que Réginald Delva et Godson Orélus avaient fait des déclarations pouvant apporter des éléments nouveaux à l’enquête.

Le parlementaire promet de s’enquérir personnellement de l’état d’avancement du dossier auprès du juge instructeur, Denis Cyprien.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *