Fixation des prix en gourdes : Jonas Coffy lance un ultimatum aux commerçants récalcitrants

Fixation des prix en gourdes : Jonas Coffy lance un ultimatum aux commerçants récalcitrants

Le ministre du commerce, Jonas Coffy, accorde un délai de 72 heures aux commerçants récalcitrants qui refusent de se plier aux ordres des autorités étatiques. C’est dans un communiqué de presse qu’il en a fait l’annonce, ce lundi 31 août 2020.

Le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) continue de lutter contre les entreprises commerciales qui affichent leurs prix en dollars US. Aussi, prévoit -il des mesures après un délai de 72 heures à compter de ce lundi. En effet, face aux réticences des acteurs commerciaux à respecter l’Arrêté du 19 septembre 2018 qui leur fait obligation de libeller et d’afficher leur prix en gourdes, le MCI entend agir.

En outre, le ministre Jonas Coffy envisage de prendre des mesures contraignantes contre ceux refusant d’afficher, en caractère lisible, les prix des produits en vente dans leurs entreprises commerciales ou autres ; de respecter scrupuleusement dans leurs transactions de change le taux de référence journalier fixé par la Banque de la République d’Haïti (BRH) ; de cesser d’établir par anticipation des marges bénéficiaires exorbitantes en supputant d’éventuelles hausses de prix à leurs prochaines commandes, lesquelles marges injustifiées ne sont pas fixées sur la base des prix de revient des marchandises vendues.

D’après le communiqué de presse, le MCI prévoit des sanctions contre ceux refusant d’obtempérer.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • Damour
    2 septembre 2020, 10:32

    Je pense c est juste et correct parce-que nous avons un peuple en déroute économiquement, avoir de la gourde pour dépenser en dollar c est triste . Bon travail monsieur le ministre, il faut aller voir les bureaux d échange aussi.

    REPLY
  • Emmanuel Jean
    3 septembre 2020, 16:09

    Le commerce en dollars américains abaisse la valeur de la monnaie haïtienne et abuse le peuple déjà démuni. L’intervention du gouvernement pour protéger l’économie du pays s’est due depuis longtemps. Merci, Cher Ministre, pour le courage de mettre en branle ce communique.

    REPLY