76 gangs armés recensés par la commission de désarmement

76 gangs armés recensés par la commission de désarmement

La Commission nationale de désarmement, de démantèlement et de réinsertion a enregistré l’existence de soixante-seize (76) gangs armés dans le pays.

Un bilan partiel puisque la commission multiplie ses rencontres et ne cesse de recevoir au téléphone des chefs de gangs qui exigent une entreprise en contrepartie pour déposer leurs armes à feu.

Mais, il se trouve que ces chefs de gang sont très exigeants et les nombres de soldats qui composent les gangs sont variés. Le gang dirigé par Arnel Joseph et celui de Savien comptent plus de 150 hommes munis d’armes automatiques, selon l’institution policière.

Le gang de Lanmò Sanjou basé à la Croix des bouquets compte 349 hommes armés, selon le commissaire.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Jean Rebel Dorcenat informe que la commission s’est entrenue avec plus de 70% des chefs de gangs armés. Parallèlement, quelque chose a attiré l’attention des membres de la commission qui se demandent : comment ces gangs ont fait pour s’approvisionner en armes à feu et munitions.

Certains chefs de gangs disent avoir été armés par des politiciens proches du pouvoir en place et de l’opposition ainsi que du secteur privé des affaires, confie Jean Rebel Dorcénat qui s’est gardé de citer de noms. Il informe que les gangs armés sont prêts à déposer les armes si la justice et la police décident de ne plus les pourchasser.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *