X

X


À 2 jours de la séance d’interpellation du Premier ministre les réactions pleuvent

À 2 jours de la séance d’interpellation du Premier ministre les réactions pleuvent

Plusieurs militants politiques se sont érigés en fervents défenseurs du chef du Gouvernement qui, selon eux, mène à bien sa mission dans le pays. Ils exhortent, en ce sens, le groupe majoritaire de la chambre basse à lui octroyer une vote de confiance.

Le coordonnateur de l’organisation populaire  »Konbit tèt ansanm pou Devlopman peyi Ayiti », Toussaint Pierre Louis, dit reconnaitre le droit des 16 députés de l’opposition d’interpellation le premier ministre, Jack Guy Lafontant.

Toutefois, il a associe cette démarche à une tentative visant à déstabiliser le pouvoir en place.

Il dit se rappeler que certains membres de ce groupe de députés interpellateurs ont été impliqués dans le départ forcé de l’ancien Premier ministre, Laurent Lamothe ayant plongé le pays dans une profonde crise politique.

Le militant politique invite, en ce sens, les députés du bloc majoritaire à ne pas se laisser influencer et à voter en faveur du Chef du Gouvernement.

 »Après cette séance, il doit pouvoir retourner à la Primature pour poursuivre ses activités », soutient Toussaint Pierre Louis qui a souligné l’ensemble des travaux réalisés par Jack Guy Lafontant pour stabiliser le pays sur le plan politique.

 »Il a egalement attaqué le problème de la corruption dans plusieurs institutions publiques du pays tout en le mettant en chantier », ajoute Frenel Baptiste membre du Grand Fond pour la Défense des Intérêts de la Nation Haitienne.

Le premier ministre Jack Guy Lafontant boudera-t-il cette séance d’interpellation? Non, répond le ministre de la Culture et de la Comunication qui a annonce, en conference de presse ce mardi 26 juin, que le Premier ministre se presentera à la chambre des députés la date fixée, soit le 28 juin.

À l’instar des organisations populaires, le ministre Delva invite les députés du bloc majoritaire à soutenir le chef du Gouvernement. Il dit espérer que la décision des députés évitera au pays de sombrer dans une crise politique.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply