À l’Artibonite le gang d’Arnel Joseph sème la pagaille, la police impuissante

À l’Artibonite le gang d’Arnel Joseph sème la pagaille, la police impuissante

Le gang d’Arnel Joseph ne chôme pas au niveau de Petite Rivière de l’Artibonite. Il continue de terroriser les habitants de cette région. Leur dernière descente des lieux a eu lieu le week- end écoulé.

Dans la nuit du 16 au dimanche 17 septembre des bandits du groupe d’Arnel Jospeh lourdement armés se sont rendus à Petite – Rivière de l’Artibonite où ils ont pillé des entreprises après avoir fait chanter la poudre pendant de longues heures.

Les agents de la PNH cantonnés au niveau de l’Artibonite n’ont pas de moyen pour contrer les actes des malfrats.

Le commissariat de l’Artibonite subit encore de plein fouet les conséquences de l’attaque des bandits armés en avril dernier au cour de laquelle des matériels de la PNH ont été détruits. Les policiers affectés à ce commissariat n’auraient plus de véhicules à leur disposition.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les bandits font la loi à l’Artibonite, dans la grande ville, au niveau des sections communales face à une police impuissante.

Ce gang qui est une tentacule du chef de gang de Village de Dieu , Arnel Joseph ,arrêté le 22 juillet dernier est logé à Poste Pierrot, commune de Dessalines( Artibonite ) depuis des mois. Ils y restent malgré plusieurs tentatives de la PNH de les déraciner.

Actuellement, le gang de Poste-Pierrot est dirigé par un certain Marc ainsi connu.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *