X

X


Accueil chaleureux pour les Grenadières

Accueil chaleureux pour les Grenadières

Après leur participation à la coupe du monde des moins de 20 ans en France, la sélection haïtienne féminine de football a été accueillie, ce mercredi, à l'aéroport international Toussaint Louverture par des supporteurs, la première dame Martine Moïse, des ministres du tourisme, à la condition féminine, à la jeunesse et des sports, la mairesse de Tabarre Nice Simon, des anciens ministres et des anciennes célébrités du monde de football. L'étoile montante du Foot féminin Melchie Daelle Dumornay dit avoir beaucoup appris pendant sa participation à cette coupe du monde. "Je remercie la population pour cet accueil même quand on a pas fait belle figure".

Melchie Daelle Durmonay promet d’offrir le meilleur d’elle-même lors d’une prochaine compétition.

En réaction aux informations selon lesquelles l’équipe féminine de l’Olympique Lyonnais en France a contacté la FHF pour s’attacher à ses services, Melchie Daelle Dumornay, dit avoir appris la nouvelle comme toutes les joueuses de football professionnel. La joie et la fierté rayonnent sur son visage.

Sherly Jeudy promet de travailler au rehaussement du football féminin. Son véritable regret c’est d’avoir raté l’occasion de battre la Nigéria.

Les membres du gouvernement ont, chacun de leur côté, exprimé leur joie à ces filles qui ont fait la fierté du pays malgré leur élimination en phase de poule après 3 défaites.

Pour eux, les filles ont donné le meilleur d’elles-mêmes durant la compétition.

Les mairesse de Tabarre Nice Simon et de l’Arcahaie Rosemila Petit-frere St-vil ont fait remarqué que nos jeunes joueuses ont fait la fierté des femmes Haitiennes notamment des Élues.

La ministre du Tourisme Jessy Menos les Grenadières dit ne pas considérer les filles comme des combattantes: “elles ont appris beaucoup de choses et je suis sûre qu’elle feront mieux la prochaine fois”

Pour la ministre à la condition féminine et aux droits des femmes Eunide Innocent, “les filles ont perdu une bataille mais pas la guerre”.

L’ex ministre Marie Laurence Jocelyn Lassegue appelle l’État haïtien à prendre des dispositions pour accompagner cette génération de Grenadières.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply