Accusé de corruption , Emmanuel Jean François demande une mise en disponibilité à RTVC

Accusé de corruption , Emmanuel Jean François demande une mise en disponibilité à RTVC

Dans une correspondance adressée au président directeur général du groupe Caraïbes, Patrick Moussignac, le journaliste Emanuel Jean Francois demande une mise en disponibilité temporaire, pour poursuivre pour diffamation, par devant qui de droit, le journaliste de Radio Mega, Salomon Sedme, pour avoir rapporté des déclarations du directeur général du service national de gestion des résidus solides (SNGRS), Eudes Lajoie.

À en croire Salomon Sedme, animateur de l’émission “ Son Lari a “, le directeur général du SNGRS, Eudes Lajoie, aurait déclaré qu’Emmanuel Jean François lui a demandé un montant évalué 3 millions de gourdes pour l’acquisition de matériaux de construction. Stupéfait et vexé, ce dernier entend intenter une action en justice contre le numéro du SNGRS.

« Suite à une déclaration mensongère faite à mon encontre, attribuée à monsieur Eudes Lajoie, sur les ondes d’une station sœur, selon laquelle je lui ai demandé 3 millions de gourdes pour “l’achat de céramiques” pour ma maison; et en vue de sauvegarder mon honneur et ma dignité ainsi que ceux de ma famille, je vous demande de m’accorder une mise en disponibilité temporaire, le temps pour moi de poursuivre pour diffamation monsieur Eude Lajoie et consorts. », lit-on dans cette correspondance du journaliste Emmanuel Jean François.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Dupin Obenson
    19 juin 2020, 08:01

    Bravo Manno ta réaction est honorable.

    REPLY