Accusés de corruption, des responsables de la SOGENER invités à se présenter au Parquet

Accusés de corruption, des responsables de la SOGENER invités à se présenter au Parquet

L’étau judiciaire se resserre autour des responsables de la SOGENER. Depuis l’annonce par le président de la République, Jovenel Moïse, de la résiliation de tous les contrats d’électricité liant l’Etat haïtien et des compagnies privées, les démarches légales se multiplient, mettant ainsi ‘’mal à l’aise’’ les responsables de la compagnie des Vorbe, notamment.
Ce jeudi 14 novembre 2019, une vague d’invitations à comparaitre ont été lancées par le commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince à l’encontre de certaines personnalités sur qui pèsent de lourdes accusations : faux et usage de faux en écriture, de surfacturation, d’enrichissement illicite, d’association de malfaiteurs, et d’abus de confiance.

En effet, les grandes figures de la SOGENER, Jean Marie Vorbe, Réginald Vorbe Fils, Dimitri Vorbe, Elizabeth Débrosse Préval (ex-Première Dame de la République) ont tous été frappés d’une invitation à se présenter au Parquet de Port-au-Prince, en date du 21 novembre 2019, pour répondre de plusieurs chefs d’accusation qui pèsent lourds sur leurs épaules.

D’autres personnalités telles que : l’ancien titulaire des TPTC, Frantz Verella, l’ex-directeur de l’ED’H, Serge Raphaël, Roger Lefevre, Daniel Dorsainvil, font l’objet d’invitation du commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant pour les mêmes accusations de : faux et usage de faux en écriture, de surfacturation, d’enrichissement illicite, d’association de malfaiteurs, et d’abus de confiance.

Alors que la compagnie SOGENER dont les responsables sont étiquetés par Jovenel Moïse comme des ‘’vendeurs de blackout’’ souhaitent que l’affaire soit réglée à l’amiable, la plainte de l’Etat haïtien déposée en date du 8 novembre 2019 contre cette institution fournisseur d’électricité commence à produire de grands effets.

Dans la foulée, le Parquetier a demandé au Gouverneur de la Banque Centrale, M. Jean Baden Dubois, de lui faire parvenir, dans les meilleurs délais, tous les documents attestant des paiements de l’Etat haïtien à partir du trésor public au profit de la SOGENER de 2006 à nos jours… Le Commissaire du Gouvernement a adressé la même requête au ministre de l’Economie et des Finances, Joseph Jouthe.
Décidément, la compagnie SOGENER est en mauvaise posture. Qui pis est, l’Etat haïtien semble ne pas être prêt pour un ‘’mauvais arrangement…’’.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *