X

X


Accusés d’être proches Jovenel Moïse, des militants politiques ont été malmenés par des Lavalasiens

Accusés d’être proches Jovenel Moïse, des militants politiques ont été malmenés par des Lavalasiens

Deux groupes politiques se sont retrouvés dans un face-à-face, ce vendredi 28 juin, à Alvarez resto club, à la rue Audain. Des militants appartenant à l’organisation Fanmi Lavalas ont attaqué un groupe, accusé d’être proche du président de la République, Jovenel Moïse.

Les membres du groupe “Baz Fanmi Lavalas angaje pou demokrasi” ont saccagé la salle de conférence afin d’empêcher le groupe Forum national pour la reconstruction dite proche de Jovenel Moïse de donner sa conférence de presse à l’issue de laquelle un plan de sortie de crise devait être présenté.

Les militants proches du parti Fanmi Lavalas sont allés jusqu’à frapper des membres du FRN qui, d’ailleurs, prennent leurs distances avec Jovenel Moïse. “Nous sommes un groupe de citoyens qui ne défend l’intérêt d’aucun groupe politique”, a martelé l’un d’entre eux avant de laisser l’espace du restaurant à une vitesse de croisière.

Les militants du parti Fanmi Lavalas très remontés contre le président de la République disent envoyer un signal clair à Jovenel Moïse.

Ils menacent de s’attaquer à toute personne voulant le défendre dans l’opinion publique.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Nicolane Loubeau
    28 juin 2019, 12:56

    Sa sa vle di kounye a lavalas pi red ke chouket lawouze

    REPLY