Affaire Gassant : Comme prévu, Laurent Lamothe répond aux questions du juge Morin

Affaire Gassant : Comme prévu, Laurent Lamothe répond aux questions du juge Morin

En qualité de témoin, l’ancien Premier ministre Laurent LAMOTHE s’est présenté au cabinet d’instruction, ce jeudi 5 avril, par devant le juge Jean Wilner Morin.

C’est dans l’après midi du jeudi 22 mars 2018 que l’ancien Chef du Gouvernement avait reçu une invitation du magistrat instructeur qui devait l’interroger à titre de témoin, le 26 mars 2018 à 10 heures du matin, sur des informations relatives aux mobiles de l’assassinat de Alix Mary Junior GASSANT.

A cause de son indisponibilité, vu qu’il était en voyage à l’extérieur du pays et que le délai pour se présenter était trop court, Laurent LAMOTHE avait sollicité un report à huitaine qui a été agréé par le Juge d’Instruction.

Respectueux de la justice de son pays, l’ex-locataire de la Primature a tenu parole en acceptant d’être auditionné par le magistrat sur l’affaire Mary Junior GASSANT qui reste pour lui un « Total Inconnu». Même s’il demeure logiquement étranger à toutes informations relatives à ce dossier, M. Lamothe ne veut aucunement prêter le flanc aux critiques laissant croire, à tort, qu’il serait un ‘’intouchable’’.

D’après ce qui est rapporté dans les medias, Mary Junior Gassant a été abattu par des individus non identifiés il y a six ans, soit le 24 février 2012, près du restaurant 5 coins, à la rue Cameau.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Ministre des Affaires étrangères pendant la période allant du 24 octobre 2011 au 13 aout 2012, Laurent LAMOTHE s’occupait de la politique externe du pays et à cette époque ne gérait pas les fonds Petrocaribe.

De plus, Laurent LAMOTHE a été installé comme Ministre de la Planification et de la Coopération Externe, le 13 aout 2012. Il a été installé à la Primature comme Premier Ministre, le 16 mai de la même année.

Notons qu’au cours de la longue instruction du juge Jean Wilner Morin, plusieurs anciens fonctionnaires de l’Etat (Gary Conille, Jean-Max Bellerive, Jude Hervé Day), l’actuel Président de la chambre basse, Gary Bodeau ainsi que l’ancien candidat à la Présidence, Jude Célestin, ont déjà été auditionnés dans le cadre de l’affaire GASSANT.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *