Affrontement entre deux partis politiques de l’opposition, deux blessés enregistrés

Affrontement entre deux partis politiques de l’opposition, deux blessés enregistrés

Des militants de la plateforme “Pitit Desalin” et ceux de Ayiti an Aksyon (AAA), deux (2) partis politiques de l’opposition, se sont affrontés lors du déroulement de la conférence de presse du secteur démocratique et populaire, le 15 octobre 2020.

Tout est parti d’une dispute
entre des militants de “Pitit Desalin” qui disent ne pas reconnaître les anciens sénateurs Youri Latortue et Nenel Cassy comme des défenseurs du peuple haïtien.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Après la prolifération des injures, des militants des deux groupes s’en sont venus aux mains. Bilan : au moins deux (2) membres de “Pitit Desalin” ont été blessés.

Cette scène reste inconnue du public et n’a pas été immortalisée, puisque ces “militants politiques” ont fait pression sur des journalistes présents dans l’espace pour ne pas la filmer.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    17 octobre 2020, 01:57

    "La passion est nègre, la Logique est Hélène," Léopold Sedar Senghor

    Il n’est plus à démontrer, Jean Charles Moise a beaucoup plus d’impact sur la population que les Latortue… et Cassy. Ensuite, au sein de la population, ceux qui s’attachent à M. Jean Charles sont moins opportunistes. Ils n’avaient pas suivi Assad Volcy et Frantz Perpignan (festin Privert et financement des partis politiques).

    À la vérité, Youri Latortue pourrait être un bon homme de droite (avec Projet), mais comme tous les politiciens Haïtiens (sauf de rares exceptions), il manquait de Constance. Il ne voyait pas plus loin que son nez. Nan fè politisyen Grenn Zaboka ak Pye Gaye, yo tout te kite rate/tipaskout Rene Preval REBIBIS sou you ak oligachi l.

    Finalement, l’Échec de Preval (prisonnier du Groupe de Bourdon) allait mettre en selle le musicien Michel Joseph Martelly. Sans aucune honte, au lieu de Consolider son parti pour les prochaines joutes électorales, M. Latortue préférait se contenter des miettes en devenant le conseiller politique du président Martelly, son ami. Il marchait sur les traces du journaliste Jean Léopold Dominique, ami et conseiller politique du traitre Preval.

    L’ancien sénateur Latortue allait avoir une certaine aura en prenant son Courage à deux mains en mettant à nu Martelly et ses présumés Petrodilapidateurs. En ce sens, Latortue a fait œuvre qui vaille! Il faut lui rendre cet Hommage, li gen grenn nan Melon 🍉 l ! Li pa yon fotokopi Joseph Lambert qui tentait d’enterrer le Rapport sur les présumés Petrodilapidateurs.

    Paraît-il, de peu, Latortue a failli connaître le sort de l’innocent Dominique. Mais, c’est son garde du corps Ricot qui a connu le sort de Jean Claude Louissaint, le gardien de Dominique.

    Dans le pays, la VIOLENCE constitue l’une des marques fabrique du Système. Le président Jovenel Moise avait identifié une autre marque fabrique: la CORRUPTION. Mais, c’était pour jeter de la poudre aux yeux des "Analfabet pa bèt" de Jean Bertrand Aristide et pour passer nan Okabine tout Konpatriyot yo ki pa sispann reve viv nan yon peyi ki pa "Shithole."

    Dans son cauchemar ou tafia, Joseph Joute est devenu le "premier des Petro challengers" du pays. Nome Aristide/Neptune te lage KOZE KREDI sou nou, au lieu de pondre un nouveau pays. Maintenant, c’est le tour des associés Jovenel/Joute de marquer leur époque. En attendant, René Preval… et Yves Romain Bastien, ont fait le grand voyage. Yo mèt ale san gade dèyè. Konpatriyot ki Konsyan pa regrèt yo.

    Dans la Division, l’opposition (plurielle) empêche au président Jovenel et consorts d’achever les autres Stations. Se 14 rete 11, avant de voir le bout du tunnel… Allah ap fè m vivan!

    L’Observatoire des Questions Haïtiennes et Internationales

    REPLY