X

X


Arreté présidentiel:Michel-Ange Gedéon sort de son silence

Arreté présidentiel:Michel-Ange Gedéon sort de son silence

Le directeur général de la police national sort de son silence pour réagir à l'arrêté présidentiel qui exige que les nominations ou transferts aux niveaux des directions centrales et départementales de la police nationale, ainsi que les décisions concernant la réglementation générale, la formation et le renforcement des effectifs, la discipline, la carrière, la rénumeration des membres de la PNH soient soumises à l'approbation du conseil supérieur de la police nationale avant leur mise en œuvre.

Sur sa page officielle ,Michel-Ange Gédéon appelle les agents de l’institution policière a rester des professionnels.

Le DG de la PNH a fait remarquer rapidement que les Gouvernements passent et la police nationale demeure.

“Notre police est nationale, mais nous ne pouvons nous cacher derrière notre souveraineté pour faire n’importe quoi », a écrit le commandant en chef de la PNH ajoutant que  »tous les regards sont fixés sur nous. Nous avons un devoir d’image et un devoir de résultat ».

Michel-Ange Gédéon enchaîne :  » je voudrais souligner pour vous à l’encre forte que les vieilles pratiques politiques partisanes n’ont jamais fait du bien à notre institution. Chaque fois que la politique entre dans la cuisine de l’institution, c’est pour tout gâcher. Les faits sont là et les exemples tellement éloquents. Soyez et restez professionnels ! Les gouvernements passent, votre police demeure ».

Selon le numéro un de la PNH, chaque candidat a un programme de Gouvernement, mais aucun ne peut se passer du volet de la sécurité.

 »Vous êtes donc incontournables. Soyez-en fiers sans pour autant avoir la grosse tête », a conseillé au policiers Michel-Ange Gédéon, Directeur Général de la PNH.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

Les derniers arcticles