Assassinat de Grégory Saint-Hilaire : le Parquet réclame une intervention enquête

Assassinat de Grégory Saint-Hilaire : le Parquet réclame une intervention enquête

Le Parquet de Port-au-Prince veut élucider les causes la mort de l’étudiant de l’Ecole Normale Supérieure (ENS), Grégory Saint Hilaire. À cet effet, dans une correspondance adressée à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), Me Ducarmel Gabriel, le chef du parquet, a demandé l’ouverture d’une enquête.

Dans l’affaire relative à l’assassinat de l’étudiant de l’ENS, Grégory Saint Hilaire, des agents de l’Unité de Sécurité Générale du Palais National sont pointés du doigt par les étudiants de la faculté. Au cours de la soirée du 2 octobre, un incident a été provoqué au sein de l’ENS. Des tirs ont été enregistrés et des projectiles ont atteint Grégory Saint Hilaire. Face aux accusations des étudiants, le chef du parquet Ducarmel Gabriel a invité le responsable de la DCPJ, Frédéric Leconte, a mené une enquête approfondie afin que lumière soit faite sur ce dossier.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Aussi, Ducarmel Gabriel a-t-il également écrit au responsable de l’Institut Médico-légal (IML), Armel Demorcy, exigeant une autopsie du cadavre de l’étudiant. Une façon d’encourager l’enquête.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *