Assassinat de l’étudiant Gregory Saint-Hilaire, l’enquête progresse, confirme l’IGPNH

Assassinat de l’étudiant Gregory Saint-Hilaire, l’enquête progresse, confirme l’IGPNH

L’inspection générale de la police nationale d’Haïti a déjà auditionné plusieurs policiers dans le cadre de l’enquête ouverte sur l’assassinat, le vendredi 2 octobre 2020, de l’étudiant Grégory Saint-Hilaire, survenu dans l’enceinte d’un espace légalement inviolable, à savoir l’Ecole Normale Supérieure (ENS), chargée de la formation des Maitres pour le système éducatif haïtien.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Des enquêtes de terrain ont été réalisées. Plusieurs policiers sont accusés dans le cadre de ce dossier puisque l’incident s’est produit dans la rue, informe l’inspecteur divisionnaire Jonet Vital. L’IGPNH veut auditionner autant de policiers possible jusqu’à la phase de confrontation.

L’inspecteur de police se dit persuadé que la lumière sera faite autour de ce dossier. Cependant, l’IGPHN ne fonctionne pas selon les ouïe-dire et les allégations, a précisé Jonet vital.

Rappelons Grégory Saint-Hilaire a été tué d’une balle au dos d’un fusil colt M4. Un agent de l’unité de sécurité générale du palais national a été pointé du doigt.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • Antoine Langomier
    8 janvier 2021, 23:50

    L’inspecteur de police fait semblant d’oublier de nous gâter, “L’ENQUETE SE POURSUIT.” Dans la même ambiance, l’ “IGPHN ne fonctionne pas selon les ouïe-dire et les allégations.” Dans un pays Nan Lib, il peut parler comme bon lui semble. Mais, contrairement aux autres, le compatriote Grégory Saint-Hilaire avait bel et bien choisi son camp. Il n’était pas un homme de sac et de corde. Loin de là!

    Paix son à âme!

    REPLY