Assassinat de Me Dorval: Carlos Hercule est contre toute instrumentalisation du crime

Assassinat de Me Dorval: Carlos Hercule est contre toute instrumentalisation  du crime

«Le pouvoir n’a pas besoin de faire des fuites en avant. La classe politique non plus…», a dit Me Carlos Hercule, ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats de Port-au-Prince lors de sa participation à l’émission « Haïti, Sa kap kwit » réalisée sur Télé 20.

Me Carlos Hercule encourage le barreau à utiliser son pouvoir pour permettre à la justice d’identifier les assasins du professeur Dorval. Il attire l’attention des concernés sur le fait que la justice ne doit être influencée, mais doit avoir les mains libres afin de faire la lumière sur ce dossier.

« Si quelqu’un a des informations, qu’il s’adresse à la justice », conseille-t-il.

« Laissez à la justice le soin de mener son investigation… », insiste l’ancien dirigeant de l’Ordre des avocats de Port-au-Prince taclant, au passage, le président de la République, Jovenel Moïse, qui dans ses déclarations à la suite de l’assassinat du bâtonnier Dorval, a pointé du droigt un secteur qui
serait responsable du crime.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Par ailleurs, Me Carlos Hercule a dénoncé un ensemble de menaces dont est l’objet l’actuel dirigeant de la Fédération des barreaux d’Haïti (FBH), Me Jacques Letang. L’avocat qui dit prendre ses menaces au sérieux invite les autorités compétentes à faire œuvre qui vaille.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *