Assassinat de Me Dorval: Eddy Jackson Alexis dit Non à l’instrumentalisation de ce crime

Assassinat de Me Dorval: Eddy Jackson Alexis dit Non à l’instrumentalisation de ce crime

L’assassinat de Me Dorval continue de susciter des controverses dans la société haïtienne. Ce crime a secoué tout le pays. En ces moments pénibles, le Bureau du Secrétaire d’Etat à la communication juge navrant, voire offusquant que des secteurs malintentionnés pensent utiliser ou instrumentaliser à des fins inavouables le départ prématuré de cet illustre intellectuel.

Au nom du Gouvernement de la République, le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication réprouve de telles pratiques qui » ne font guère honneur aux principes républicains véhiculés par Me Monferrier Dorval, Homme de science, le professeur dont la mort représente une hécatombe pour le corps social haïtien.

Le secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis, souligne que Me Dorval était au dessus de la mêlée et n’était pas un homme éminemment politique comme il se plaisait à le dire, mais plutôt, un amoureux de son pays qu’il désirait voir changer; un promoteur ardent d’une nouvelle constitution.

Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication condamne, une nouvelle fois, avec la dernière rigueur l’assassinat crapuleux de l’éminent Professeur d’Universités, Me Monferrier Dorval, spécialiste en Droit public.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Tout en présentant ses sympathies à la famille de Me Dorval, ses étudiants, ses confrères et collaborateurs du monde de la basoche, le Bureau du Sécrétaire d’Etat à la Communication invite une fois de plus, les autorités concernées à diligenter une enquête sur ce crime odieux afin que leurs auteurs et co-auteurs soient traduits en justice et punis conformément à la loi.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *