Assassinat de Me Dorval : le barreau de P-au-P adopte de nouvelles mesures, garde au loin l’Éxecutif

Assassinat de Me Dorval : le barreau de P-au-P adopte de nouvelles mesures, garde au loin l’Éxecutif

Une résolution en cinq points a été adoptée par les avocats, au cours d’une Assemblée générale extraordinaire tenue lundi, au barreau de Port-au-Prince.

En plus de l’arrêt complet de toutes prestations judiciaires jusqu’aux obsèques du batônnier assassiné, le barreau de Port-au-Prince a décidé, par cette résolution, de prendre ses distances par rapport aux hommages venant de l’exécutif.

Le conseil de l’Ordre des avocats de Port-au-Prince a informé qu’une plainte formelle sera déposée au Cabinet d’instruction, suite à l’assassinat de Me Monferrier Dorval, vendredi soir. Les hommes de loi ont également décidé de se constituer en partie civile.

Les avocats se sont également entendus d’organiser, dans les prochains jours, une marche nationale contre l’insécurité, à travers les 18 juridictions.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Une commission d’enquête indépendante sera mise sur pied afin de faire la lumière sur le meurtre. En ce sens, le conseil de l’Ordre des avocats de Port-au-Prince prévoit de solliciter l’appui d’instances nationales et internationales afin de donner plus de force à sa démarche.

Au cours de cette Assemblée, le secrétaire du barreau a informé que le bâtonnier faisait l’objet de menaces. Me Camille Fièvre, pour sa part, a révélé que le téléphone du professeur était resté actif jusque vers les 1h du matin, samedi, après son assassinat.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Horné VICIERE
    1 septembre 2020, 07:32

    Commentaire *

    REPLY