Assassinat de Me Dorval, le barreau de Port-au-Prince poursuit sa mobilisation

Assassinat de Me Dorval, le barreau de Port-au-Prince poursuit sa mobilisation

Ce 28 octobre marque deux mois depuis que des bandits ont assassiné le bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval. En cette occasion, le barreau de l’ordre des avocats de Port-au-Prince a organisé un sit-in devant les locaux de la cour de Cassation et du Palais national afin de continuer d’exiger justice en faveur de l’homme de loi.

Le barreau de Port-au-Prince n’entend pas lâcher-prise dans le cadre de ses initiatives visant à presser les autorités judiciaires de faire la lumière sur les circonstances entourant l’assassinat du bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les membres de la basoche déplorent les scandales qui entachent l’instruction du dossier dont la disparition des pièces à conviction au greffe du tribunal de première instance de Port-au-Prince, dans le cadre de l’instruction de cette affaire. L’un des conseillers de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Patrick Pierre Louis se demande, perplexe, qu’est-ce ce qui se cache derrière cette disparition jugée suspecte.

Peu importe la cause de cette disparition, le barreau met en garde contre un procès biaisé avec notamment la complicité des acteurs du système judiciare, ajoute l’homme de loi. En ce sens, il appelle ses collègues à être vigilants et à ne pas capitular jusqu’à ce que justice soit rendue à Me Dorval.

En outre, les membres de la basoche continuent d’exiger la creation d’une commission d’enquête internationale indépendante, en appui aux éfforts déployés par les autorités haïtiennes afin de faire la lumière autour de cet assassinat.

Rappelons que les autorités policières ont procédé à l’arrestation de quatre individus, dont Vilpique Dunès, un employé du Palais national et chargé de mission du ministère de l’intérieur. Le parquet près le tribunal de première instance de Port-au-Prince a déféré, le jeudi 17 septembre 2020, le dossier sur l’assassinat du bâtonnier de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval, au cabinet d’instruction. C’est le juge Renord Regis qui a la charge d;d’instruire l’affaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *