Assassinat de Me Dorval: Les tribunaux appelés à suspendre les audiences

Assassinat de Me Dorval: Les  tribunaux appelés à suspendre les audiences

Offusqué par l’assassinat du bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval, le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire enjoint aux magistrats assis de ne pas prendre siège jusqu’aux funérailles de l’homme de loi lâchement abattu le 28 août dernier en sa résidence privée, à Pèlerin 5.

Dans une correspondance adressée aux présidents des cours d’appel, doyen des tribunaux de première instance et magistrats titulaires des tribunaux de paix de dix-huit juridictions du pays, le CSPJ appelle les membres de l’ordre judiciaire (juges) à lever le siège jusqu’au jour des funérailles de Me Dorval, présenté comme un juriste modèle. Une décision adoptée en guise de solidarité à Me Dorval.

Dans cette correspondance, le CSPJ ne fait aucune considération pour les affaires spéciales et urgentes en cours par devant les tribunaux et cours des dix-huit juridictions du pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *