Assassinat de Me Monferrier Dorval: Des associations de magistrats exigent que justice soit rendue

Assassinat de Me Monferrier Dorval: Des associations de magistrats exigent que justice soit rendue

Les réactions pleuvent suite à l’assassinat, dans la nuit du 28 août 2020, du bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval à Pèlerin 5. Après la fédération des barreaux d’Haïti (FBH) et d’autres organisations et institutions œuvrant dans le domaine de la justice, vient le tour des associations de magistrat de se prononcer sur ce crime.

En effet, dans une note conjointe, l’Association Nationale des Magistrats Haïtiens (ANAMAH), l’Association Professionnelle des Magistrats (APM), le Réseau National des Magistrats Haïtiens (RENAMAH) et l’Association des Juges de Paix Haïtiens (AJUPHA) se disent indignées par cet assassinat. Elles appellent les autorités compétentes à diligenter une enquête afin de retracer les auteurs de cet assassinat pour qu’il puissent répondre par devant qui de droit, de leur acte.

Elles s’interrogent également sur le fait que les bandits et des groupes armés continuent de circuler librement avec des armes de grand calibre ainsi que des fusils à lunettes de tirs de grande précision et des grenades à fragmentation, avec quiétude.

Devant tous ces actes de banditisme, les associations de magistrat dénoncent le laxisme des autorités compétentes.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Il est une aberration, selon les signataires de cette note, que la machine infernale poursuit sa course n’épargnant mêmes des bébés. Il est de la stopper!

Les associations de magistrat invitent les syndicats de la basoche et les autres entités socioprofessionnelles organisées à faire front commun pour dire non à cette situation inacceptable.

Enfin, les associations signataires de la note, qui présentent Me Dorval comme un modèle d’intégrité et d’honnêteté, sympathisent avec la famille du défunt et tous ses proches éplorés par cet assassinat.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *