Assassinat du journaliste Néhémie Joseph: Deux personnes sont dans le collimateur de la justice

Assassinat du journaliste Néhémie Joseph: Deux personnes sont dans le collimateur de la justice

Le nouveau commissaire du gouvernement de Mirebalais, Lion Saint- Fleur, a émis deux mandats d’amener contre deux personnes dans le cadre de l’enquête enclenchée pour faire la lumière sur les circonstances de la mort du journaliste Nehemie Joseph, assassiné le 10 octobre dernier.

Ces deux mandats ont été émis contre un proche de Néhémie Joseph, qui était venu le chercher dans la nuit du 10 octobre pour l’emmener à une réunion, et l’autre contre Fabiola Cameau, qui aurait fait des aveux dans une vidéo, attestant de sa présence lors de l’assassinat de l’animateur de l’émission « Tanbou Verite » sur les ondes de Radio Panic FM, selon le journal Le Nouvelliste.

Le dossier est transféré au cabinet d’instruction pour les suites nécéssaires.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le nouveau commissaire du gouvernement de Mirebalais a été installé le 22 octobre de l’année en cours en ses fonctions. Il remplace à ce poste Me Faublas Romulus.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *