Assassinat: une soixantaine de personnes tuées par balles au cours du mois d’Aout selon la JILAP

Assassinat: une soixantaine de personnes tuées par balles au cours du mois d’Aout selon la JILAP

La commission Episcopale Justice et Paix a recensé 66 personnes assassinés par balles dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. Cependant plus de 70 cas ont été répertoriés au cours du mois de juillet selon la directrice nationale de la JILAP Jocelyne Colas Noel.

50 % des cas se situent dans la commune de Port-au-Prince. Pour le mois de septembre les chiffres augmentent, regrette Jocelyne Colas Noel.

Depuis le début de cette année les actes de violence ont augmenté sérieusement dans différentes communes dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. La commune de Port-au-Prince est devenue une zone rouge.

Le nombre des accidents de la circulation est également à la hausse. Les conditions dans lesquelles les gens utilisent les transports portent gravement atteinte à leur dignité. Jocelyne Colas Noël estime que les autorités semblent ignorer cette réalité qui blesse et tue.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Elle a également fait remarquer que l’insécurité ne se limite pas aux victimes mortelles. Les femmes et les filles sont souvent victimes des actes d’agressions sexuelles. Les vols a main armée, les braquages sont très fréquents. La population ne mène pas ses activités tranquillement selon la JILAP .

Le quartier de Grand-ravine possèdent 250 corridors et sans voie de pénétration. D’ailleurs plusieurs quartiers dans la zone métropolitaine sont des labyrinthes sans aucun plan d’urbanisation a-t-elle souligné. Les maisons sont construites dans l’anarchie totale. L’absence des municipalités permet aux bidonvilles de se multiplier.

En ce sens la commission Épiscopale Justice et Paix appelle l’État haïtien a assurer une présence permanente auprès de la population par la mise en place de véritable institutions de service, comme les écoles, des centres de santé et de formation professionnelle.

Jocelyne Colas Noel encourage l’État haïtien à créer le loisir, les petites et moyennes entreprises dans les quartiers populaires et à augmenter la fréquence des patrouilles mobiles et fixés au niveau de la 3ème circonscription de Port-au-Prince.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *