X

X


Assoiffés de pouvoir, les opposants signent un accord

Assoiffés de pouvoir, les opposants signent un accord

Le secteur démocratique et populaire a présenté, ce mardi, son prétendu accord de principe et d'engagement en présence de plusieurs militants, des parlementaires en fonction dont les sénateurs Evalière Beauplan, Nenel Cassy, Antonio Cheramy, Ricard Pierre, des députés Joseph Manès Louis, Roger Milien, Printemps Bélizaire, des anciens sénateurs Kelly Bastien, Jean-Charles Moïse, Simon Dieuseul Desras et Yvon Feuillé, des représentants du secteur syndical, du vodou et d'associations d'étudiant.

Le contenu a été lu par l’ancienne ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes, Marjorie Michel et l’ex-ministre de l’Environnement Simon Dieuseul Desras.

Les sénateurs Nenel Cassy et Evalière Beauplan ont plaidé en faveur de l’unité des forces démocratiques. Ce qui relève d’un grand défi, vu la soif inaltérable de pouvoir des opposants.

Les initiateurs de cet accord ont insisté sur la nécessité d’organiser la conférence nationale souveraine. Ils appellent les Leaders de partis politiques à tirer les leçons du passé et s’unir pour reprendre le pouvoir.

Plusieurs dizaines de militants proches de la Plateforme Pitit Dessalines ont exprimé leur solidarité à l’ancien sénateur du nord. Ils avaient menacer de chambarder l’activité si Jean-Charles Moïse se voyait refuser l’accès de signer cet accord.

L’ ancien sénateur, qui plaide en faveur de l’unité au sein de l’opposition, a promis de respecter les termes de l’entente.

Jean Charles Moïse en a profité de la présentation de l’accord de principe et d’engagement pour appeler à l’unité du secteur démocratique en vue de la reprise de la mobilisation.

L’accord de l’opposition étant signé, des observateurs doutent que les opposants soient capables d’en respecter les clauses.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

Les derniers arcticles