Attaque dominicaine à Belladère: le Gouvernement haïtien ouvre une enquête

Attaque dominicaine à Belladère: le Gouvernement haïtien ouvre une enquête

Des membres du Conseil Supérieur de la police national, entre autres le Premier ministre démissionnaire, Jack Guy Lafontant, le ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales, Marie Raynaldo Brunet et le Directeur général de la Police nationale d’Haïti (PNH), Michel-Ange Gédéon, ont visité, ce dimanche 19 août, la frontière haïtiano-dominicaine suite à l’attaque perpetrée par des militaires dominicains dans la commune de Belladère, zone frontalière à la République Dominicaine en vue de recueillir des informations sur la situation de tension qui a eu lieu dans cette région, ce samedi.

Environ 8 personnes ont été blessées lors de cette échauffourée entre des civils haïtiens et des militaires dominicains.

Dans un communiqué de presse, le Ministre de l’intérieur et des Collectivités Territoriales a informé que l’ambassadeur dominicain accrédité en Haïti est convoqué par le Ministre des affaires étrangères et des cultes (MAEC) en vue de fournir des explications sur cet incident regrettable .

Selon des témoins haïtiens, ce trouble a eu lieu suite à une mésentente entre un chauffeur haïtien et un agent dominicain du Corps spécialisé pour le maintient de la sécurité frontalière (CESFRONT).

Des soldats dominicains auraient tiré à hauteur d’homme sur des membres de la population haïtienne après des échanges virulentes.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Barb D
    20 août 2018, 21:04

    Bagaye sa yo kap passe la yo pas suppose passe ok. Forme larmee e. Former on lot korp pa attaché me ba li inn lot nom ,yo we k. Jen nap viv entwe Nou. Nou pa gen armeee c. De Larjen selemen nap bataye fe politic Avek on dale teaser pouvwa , e pi yo we peyi pa gen dirijen ladann. Banm dictate. Plito. Mwwn pa renmen ale mennen vini sa yo. Pou. Mouvemen peyi ya sa rete la. Pwemye nwa Ki pran independanss nan eta sa. Lap. Du ampil Pou Nou jwen. Duvalier enko. Pere. Li. Pa fassil. On. Dessalines li da fassil. Jodi ya c de tete li. Gouvernemen sa konnen. On. Peyi San larmee chyen manje. Peyi ya pa gen sekirite tout moune c. De Larjen ameriken yap pale Jodi ya manje tete neg le yo Finn pran lajen ameriken yo kite pouvwa yo achete Kaye au etas unis. Vole tout kalite. E pou di mwen Kote bagaye sa pwale. Sou. Duvalye. Nou te gen embargo wi. Nou tap. Viv kamp meme. Nou tann la Vi moune. Che kounye st Domingue pa gen respe pou. Nou. Bon. Kote kamoken sa yo te vinn jete Arrestid sou. Pouwa. Yo renmen haiti. C. Sou pareil yo. Yo. Genfoss fe peuple la kouri. E Pou Nou di mwwn. Kote Nou konnn tande bagaye aa yo. Ohoh

    REPLY