Au bord d’une explosion, le secteur démocratique et populaire tente de redorer le blason

Au bord d’une explosion, le secteur démocratique et populaire tente de redorer le blason

Après plusieurs scandales et dénonciations qui l’ont secoué dans ses fondements, le secteur démocratique et populaire (SDP) essaie de survivre. Un nouveau comité provisoire a donc été mis en place, dimanche.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les anciens sénateurs Ricard Pierre et Antonio Cheramy et l’ex maire de la Croix-des-Bouquets, Rony Colin, ont été désignés pour prendre les commandes de cette structure politique de l’opposition. Cette décision a été prise au cours d’une rencontre tenue en la résidence privée de M. Colin. Une résolution baptisée « Consensus de la Croix-des-Bouquets » y a été adoptée.

Ce comité a reçu la charge de signer les correspondances, conduire la mobilisation et assurer les convocations, entre autres, avec un mandat de 30 à 60 jours. Le SDP en a profité pour présenter des excuses aux militants par rapport aux scandales avilissants qui ont fait le tour des médias durant les deux dernières semaines.

Le secteur démocratique a, d’un autre côté, réitéré sa volonté de poursuivre la mobilisation afin d’aboutir à une Transition de rupture qui favorisera l’aboutissement des procès Petro Caribe et des massacres de La Saline, Bélair, entre autres.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *