X

X


Au Cap-Haïtien, des manifestants s’en prennent aux institutions commerciales et scolaires

Au Cap-Haïtien, des manifestants s’en prennent aux institutions commerciales et scolaires

Des manifestations se sont déroulées, ce vendredi dans plusieurs grandes villes du pays, notamment au Cap-Haïtien dans l’objectif de continuer de réclamer le départ anticipé du président de la République, indexé dans le rapport final de l’audit de la cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSCCA).

La tension était montée d’un cran dans la deuxième ville du pays lors du déroulement de cette manifestation.

Les institutions commerciales et les établissements scolaires qui fonctionnaient normalement ont dû fermer leurs portes en raison de la tournure de la manifestation.

Partis de la rue 2, les protestataires ont parcouru plusieurs artères de la ville du Cap-Haïtien jusqu’à la rue 22 où ils ont été contraints par des agents de la PNH de rembourser chemin au moment où ils essayaient de prendre la direction du boulevard de la douane.

Furieux, les manifestants ont saccagé, à coup de pierres, plusieurs institutions commerciales et établissements scolaires de la place. Une situation qui allait semer la panique notamment chez les parents d’élèves.

Les protestataires ont également cassé les pare-brises de plusieurs automobiles qui se trouvaient sur leur chemin.
La police a dû faire usage de gaz lacrymogène en vue de les disperser et rétablir un climat serein dans la ville.
Notons que deux journées de manifestation sont prévues (samedi 15 et dimanche 16 juin) au Cap-Haïtienen vue de continuer d’exiger le départ de Jovenel Moise du pouvoir.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply