Au Palais de l’Elysée, Jovenel Moïse et Emmanuel Macron parlent coopération

Au Palais de l’Elysée, Jovenel Moïse et Emmanuel Macron parlent coopération
Au Palais de l’Elysée, Jovenel Moïse et Emmanuel Macron parlent coopération

En visite officielle en Europe, le Président haïtien, Jovenel Moïse, s’est entretenu ce lundi au Palais de l’Elysée avec son homologue Emmanuel Macron. Le renforcement des liens d’amitié et de coopération entre les deux pays à travers, notamment, une coopération soutenue pour la mise en œuvre des priorités de l’Administration Moïse, tel était le fond de l’entretien entre les deux hommes.

Conformément au mémorandum signé par les deux pays le 12 mai 2015 et fidele à son programme politique, le Chef de l’Etat haïtien a mis l’accent sur la coopération en matière d’éducation. Dans ce domaine, les deux chefs d’État ont convenu d’un appui soutenu en formation professionnelle, surtout les travaux d’infrastructures publiques, et à la réforme de la qualité de l’éducation en Haïti.

‘’Je salue les réformes entreprises par le gouvernement haïtien pour rationaliser les ressources de l’Etat, pour lutter contre la corruption, ainsi que pour renforcer le processus de développement’’, a déclaré pour sa part Emmanuel Macron.

Plus loin, Jovenel Moïse s’est accentué sur les mesures en cours pour améliorer le cadre des affaires, tout en invitant les entreprises françaises à investir davantage en Haïti.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En ce qui a trait au changement climatique, l’un des points-clés sur lesquels Jovenel Moïse doit intervenir en Europe, le Président Macron a donné la garantie de soutenir toutes initiatives susceptibles de renforcer la résilience et la capacité d’adaptation des pays insulaires, dont Haïti.

Une conférence de haut niveau en la matière, c’est ce que déjà le chef de l’Etat haïtien prévoit d’organiser aussitôt qu’Haïti prenne les commandes de la Communauté caribéenne (CARICOM).

Protocole oblige, Jovenel Moïse n’a pas manqué de féliciter son homologue pour son leadership en organisant le Sommet One Planet à Paris le mardi 12 décembre deux ans après l’adoption de l’accord de Paris.

“Il y a un nouveau leadership en fonction en Haïti qui a décidé de prendre en mains le destin du pays en œuvrant résolument un front contre la corruption, en jetant les bases du renforcement des structures de l’Etat et de la société civile, en mettant l’accent sur la protection de l’environnement, le développement agricole, sur l’amélioration des conditions de vie de la population, en premier lieu l’accès à l’eau. Bref, en mettant en œuvre toutes les politiques destinées à relever le Pays des affres du sous-développement”, a martelé le président Jovenel Moïse.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *