Berson Soljour et Wilbert Rhau enterrent la hache de guerre

Berson Soljour et Wilbert Rhau enterrent la hache de guerre

Le Directeur départemental de l’Ouest de la Police nationale d’Haïti (DDO-PNH), Berson Soljour et le responsable du greffe du Tribunal de première instance (TPI) de Port-au-Prince, Wilbert Rhau, ont fait la paix, quelques jours après les incidents survenus au parquet de Port-au-Prince.

Wilbert Rhau a été tabassé dans l’enceinte du parquet de Port-au-Prince par Belson Soljour lors d’une échauffourée durant la convocation de l’un des membres porte-paroles du secteur démocratique et populaire, le Docteur Schiller, le 9 octobre dernier.

La victime avait toute suite déposé une plainte contre le commissaire Berson Soljour en vue d’exiger sa révocation de l’institution policiere. Le DDO avait accusé le greffier de l’avoir frappé en premier.

Le directeur départemental de l’ouest de la PNH et le greffier en chef du Parquet de Port-au-Prince, Wilbert Rhau se sont serrés la main, dans un hôtel de la région métropolitaine et ont échangé quelques mots, mettant ainsi fin à ce différend.

Le concerné, Wilbert Rhau décide d’abandonner la plainte de déposée contre Berson Soljour. Il a même demandé aux greffiers qui ont observé une grève en signe de protestation de reprendre leurs activités dès lundi au parquet de Port-au-Prince.

Toutefois, les avocats au barreau de Port-au-Prince attendent les résultats de l’enquête ouverte par l’inspection générale de la PNH sur ce dossier.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *