Bras de fer entre le MENFP et la Maison Deschamps

Bras de fer entre le MENFP et la Maison Deschamps

Dans une circulaire, la maison Henri Deschamps s’inscrit en faux contre les allégations du ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle selon lesquelles elle aurait violé le contrat relatif aux ouvrages devant être subventionnés, en augmentant les prix des manuels scolaires.

« Ces propos étaient émaillés de déclarations très éloignées des faits et de la réalité », peut-on lire dans cette note qualifiant les déclarations du ministre Cadet de mensonges et de diffamations.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon cette note, la maison aurait, effectivement, ajusté le prix des manuels entre 15 à 38% en raison du taux galopant de l’inflation. Cependant, les prix n’ont pas été comme le prétend le titulaire du MENFP.
« Les prix des manuels en gourdes ont en effet connu une hausse mais variant entre 15% et 38% et non pas de 100%. Aux taux de change de 70,50 gourdes pour $1 en août 2018 et de 94,15 gourdes pour $1 en août 2019, les prix en équivalent dollars des livres de la Maison Henri Deschamps ont même diminué dans la très grande majorité».
La Maison Henri Deschamps a, par ailleurs fait savoir qu’elle n’a nullement le désir de bloquer la subvention ni ne refuse de signer les contrats comme l’a laissé entendre le Ministre Cadet. Bien au contraire, il a été proposée une alternative permettant de passer à exécution dans le meilleur délai.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *