BRIDES-Sondages : 87% de la population favorables à une nouvelle Constitution

BRIDES-Sondages : 87% de la population favorables à une nouvelle Constitution

Un sondage d’opinion publique sur la constitution haïtienne réalisé par le Bureau de Recherche en Informatique et en Développement Économique et Social (BRIDES) a conclu que 87,4% des Haïtiens sont favorables à l’idée de doter le pays d’une nouvelle constitution.

Ce sondage a été réalisé sur un échantillon de 14 000 personnes âgées de 18 ans et plus à travers tout le pays, selon un rapport du BRIDES daté du 16 décembre 2020.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« La collecte des données a été réalisée entre le 27 novembre et le 8 décembre 2020, soit plus d’une dizaine de jours sur le terrain », a précisé le rapport.

Interrogés sur l’option de supprimer ou non le poste de Premier ministre dans la nouvelle loi-mère, 72,3% des participants se prononcent pour la suppression. De plus, 74,2% des gens ont répondu oui à l’introduction d’un poste de vice-président dans la charte fondamentale.

Il faut noter dans ce sondage un fort pourcentage d’hommes au niveau des participants. 64,9% des 14 000 personnes sont de sexe masculin contre 35,1% de femmes. Ce qui dénote, selon le BRIDES, un faible intérêt chez les femmes à participer aux questions d’ordre politique.

3 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

3 Comments

  • Belange Jeanphilippe
    20 décembre 2020, 08:31

    Ç’est toujours avec des bras-ouvèrt de recévoir les journals de mon païs,merci aussi à tous média d’haitien!

    REPLY
  • Solect Jean-Baptiste
    20 décembre 2020, 15:13

    Les candidats a la presidence seront tennis de se faire accompagner de leurs vice-president pendant toute la campagne electorale.

    REPLY
  • Antoine Langomier
    21 décembre 2020, 03:15

    Se Konstitisyon 1987 la, ki fe marasa Aristide-Preval te lage ko’ yo nan MOVEZ GOUVENANS ak KAO. Se Konstitisyon 1987, ki fe pa janm gen KONSEY ELEKTORAL PEMANAN. Se Konstitisyon 1987 la, ki fe gen yon Rapo nome PAUL DENIS sou tout VOL ak RAZYA administrasyon 2001-2004 la te fe sou Leta ayisyen. San mwen pa pale sou Kob VOAM (Voye Ayiti Monte, 1991) ak KOB Petits Projets de la Presidence (1994-1996). Yo tout se BIZAWEL ak TATAWEL Petro Caribe.

    Se Konstitisyon 1987 la, ki fe 4 administrasyon DECHEPIYE 4 milya 300 milyon dola Petro Caribe a. Se Konstitisyon 1987 la, ki fe PA GEN YON ENSTITISYON NAN PEYI A KAP MACHE BYEN. Se Konstitisyon 1987 la, ki fe POUVWA JIDISYE a tounen pimal ke FATRA ki paka fe Fimye.

    Se pa oken nouvel konstitisyon ki pral tounen yon BAGUETTE MAGIQUE pou fe 3 pouvwa Leta yo osevis peyi a. MAL la pi PROFON. Pou n SOVE peyi d Ayiti pi devan, fok nou cheche MOUL kap Pwodui REJE DECHE SA YO pou l jete l. Epi pou n ranplase pa yon lot materyel ki ka pwodui yon kalite Sitwayen ak Patriyot.

    San mwen pa monte nan listwa ansyen yo, DEPI 34 LANE, peyi a PA GEN PROBLEM KONSTITISYON, li pito gen problem moun. Ekzanp yo kle, JB Aristide pase nan PRETRE sa pa fe l pi moun ke Jovenel Moise ak Michel Martelly. Rene Preval te gen bon jan fanmi ak "frekantasyon," sa pat fe l pi moun ke marasa l Aristide, Martelly ak Jovenel. Et l’inverse, se menm penpenp lan. E nan menm logik la, PHTK vin tounen yon swit Lavalas. PHTK remet menm MOVEZ GOUVENANS LAVALAS LA ak KAO.

    Nan yon konferans jounalis ekriven MICHAEL DEIBERT te fe pou l te prezante liv li ekri a, "Haiti Will Not Perish: A Recent History," li te mennen m nan anpil Meditasyon. Cheche Konferans lan sou YOU TUBE. Mwen pataje refleksyon l yo sou anpil pwen. Plis pase 200 lane, nou poko janm pran bon direksyon ak peyi a. Se pa manti, pase esklavaj la pou Bokou nan grennen Chilbret la. PIRAT sou PIRAT. Se pou tet sa pou ka SOVE peyi a pi devan, se MOUL kap kale retay moun sa yo pou n jete l. Si se pa sa peyi a ap rete nan “Shithole.”

    Se pa konstititisyon 1987 la ki problem peyi d’ Ayiti. E se pa oken CLAUDE MOISE ak kek lot anko nome Rene Preval te itilize yo pou entere gwoup li ki ka di m yon lot bagay. Pwenba.

    REPLY