Budget 2018-2019 : Traité en parent pauvre, le CSPJ monte au créneau

Budget 2018-2019 : Traité en parent pauvre, le CSPJ monte au créneau

Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) déplore sa marginalisation par l’exécutif, dans le cadre du projet de budget 2018-2019, dont le dépôt officiel a été effectué au Parlement cette semaine.

Regrettant de ne se voir allouer qu’un milliard et demi de gourdes sur près de 10 milliards demandés, le Conseil réclame dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre, Jean Henry Céant qu’un budget correct soit attribué à la justice.

Le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) demande également que le président de la république, Jovenel Moïse respecte sa promesse de faciliter le travail de la justice formulée le 8 novembre dernier, lors d’une visite en son siège.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Dans ces conditions le Conseil considère que le fonctionnement du système judiciaire est plus que jamais menacé.

Notons que cette lettre adressée au Premier ministre est signé par le président du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Me Jules Cantave.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *