Caducité du parlement: sages conseils de Clarens Renois à Jovenel Moïse

Caducité du parlement: sages conseils de Clarens Renois à Jovenel Moïse

Le secrétaire général du parti politique Union Nationale pour l’Intégrité et la Réconciliation invite le président de la République, Jovenel Moïse, à mettre sur pied un conseil consultatif dans le cadre d’un accord politique, afin de diriger le pays ,en absence du parlement, dysfonctionnel, depuis le 13 janvier dernier.

« Le président doit avoir
peur de diriger seul. Ce n’est pas bon ni pour lui ni pour la démocratie »,a affirmé Clarens Renois qui croit que Jovenel Moïse seul maître au pouvoir pourrait prendre de mauvaises décisions.

Pour conserver l’esprit de la démocratie, Clarens Renois invite le locataire du Palais national à créer son propre « contre-pouvoir » dans le but de légitimer ses décisions.

Selon lui, Jovenel Moïse devrait nommer un conseil consultatif qui sera formé de plusieurs leaders politiques notamment ceux de l’opposition pour passer au crible l’ensemble des décisions qu’il envisage de prendre.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Clarens Renois insiste sur le fait que le garant de la bonne marche des institutions doit profiter de ce temps de trêve pour trouver l’accord politique tant souhaité.

Élection oui. Au plus vite non.

Le dirigeant du parti politique UNIR se positionne en faveur de la tenue des élections dans le pays.

Toutefois, il croit que les autorités ne peuvent envisager de réaliser les joutes dans le climat qui prévaut actuellement dans le pays où l’insécurité fait rage notamment sans un accord politique. « La démocratie ce n’est pas seulement le fait d’organiser une élection sans se soucier de la qualité de celle-ci. Dans les conditions actuelles, il y a 99% de chance qu’une élection soit confisquée par ceux qui entretiennent le chaos: trafiquants de drogue, d’arme et corrompus », a t-il posté sur son compte Twitter.

En parallèle, les États-Unis pressent les dirigeants haïtiens à fixer une date pour l’organisation des élections dans le pays se disant préoccupés par la gouvernance par décret.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *