Calme apparent à Port-au-Prince, le commerce informel reprend timidement

Calme apparent à Port-au-Prince, le commerce informel reprend timidement

Beaucoup plus de personnes sont remarquées dans les rues. Dans les communes de Delmas et Pétion-Ville, le transport en commun plus ou moins.

Plusieurs entreprises, qui n’ont pas été pillées lors de la manifestation du 27 septembre dernier, ont ouvert leurs portes.

Les portes de certaines banques commerciales et des supermarchés sont ouvertes également. Cependant, les stations-service sont restées fermées à l’exception de la pompe National située à proximité de l’ancien cimetière de Pétion-Ville. Les établissements scolaires ne fonctionnent pas et aucun écolier n’est constaté dans les rues.

À Port-au-Prince, le transport en commun et le commerce informel fonctionnent au ralenti. Les travaux de nettoyage et de ramassage ne sont toujours pas effectués. Aucun élève en uniforme n’est remarqué dans les rues. Quelques barricades de débris sont enlevées. Beaucoup plus de véhicules privés sont remarqués dans les rues de la capitale.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *