Cambriolage du greffe du TPI de Port-au-Prince : le Barreau s’inquiète !

Cambriolage du greffe du TPI de Port-au-Prince : le Barreau s’inquiète !

Le barreau de Port-au-Prince exprime ses préoccupations suite à la disparition des pièces à conviction dans le cadre de l’affaire relative à l’assassinat du bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval.

La bâtonnière de l’ordre des avocats de Port-au-Prince n’a pas mâché ses mots pour exprimer sa stupéfaction suite aux annonces de cambriolage du greffe où se trouvait le corps du délit dans le cadre de cette affaire. Cet acte est un coup bien monté, estime Marie Suzie Legros mettant en question la facilité avec laquelle le cambrioleur s’est emparé du dossier sans laisser de trace d’effraction.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Maitre Legros qui dit s’inquiéter de la disparition de ces corps du délit importants, redoute un procès biaisé dans le cadre de l’affaire Dorval, facilité par des acteurs du système judiciaire.

Pas question d’abandonner ! Poursuit le secrétaire de l’ordre des avocats de Port-au-Prince. Me Robinson Pierre Louis encourage ses collègues de la basoche à continuer à lutter jusqu’à ce que les assassins de Me Dorval répondent de leurs actes.

Rappelons que le bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince a été assassiné dans la nuit du 28 août dernier au seuil de sa maison à Pèlerin 5. Son assassinat est considéré comme un acte politiquement planifié.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    22 octobre 2020, 14:49

    C’est du Déjà Vu! Il n’était pas différent dans le dossier du journaliste Jean Léopold Dominique. C’est de bonne guerre, dans le cadre du Système les D s’affrontent: DOMINIQUE vs DORVAL.

    REPLY