Canaan: Des femmes enceintes rançonnées, battues par des bandits armés

Canaan: Des femmes enceintes rançonnées, battues par des bandits armés

Le directeur du « Mouvement Kont Restavek », Chrisner Telusma, lance un cri d’alarme par rapport à la recrudescence des actes de banditisme dans le pays. Des hommes armés opérant sur la route nationale #1, à hauteur de Canaan exigent de l’argent des femmes enceintes ayant des contractions qui rendent à l’hôpital à Port-au-Prince.

Chrisner Telusma dit avoir recensé dans la commune de Cabaret plusieurs femmes victimes. Certaines d’entre elles qui n’ont les moyens pour payer les bandits sont battues, regrette monsieur Telusma qui appelle à l’intervention des autorités policières.

Chrisner Telusma attire l’attention des autorités policières et judiciaires sur la pratique mise en place par des bandits qui imposent leur loi à Canaan. Ce bidonville devient un repaire de malfaiteurs. Il rappelle qu’Ismaëlle Rebecca Cajuste, originaire de Cabaret, en pleine contraception était dans l’incapacité d’atteindre les hôpitaux à Port-au-Prince.

Le directeur du Mouvement kont Restavek dit regretter que ces bandits soient mieux armés que les policiers à Canaan. « Une patrouille policière ayant 4 policiers ne peuvent rien contre ces hommes lourdement armés », a-t-il ajouté. Chrisner Telusma dit craindre le pire si aucune mesure n’est prise pour mettre ces malfrat hors d’état de nuire.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *