Cap-Haïtien: Fermeture de l’hôtel Mont-Joli victime d’attaque

Cap-Haïtien: Fermeture de l’hôtel Mont-Joli victime d’attaque

L’attaque a été perpétrée par un gang dénommé « Baz 29 », ce jeudi 17 octobre. Suite à cet incident, le propriétaire de l’Hôtel Mont-Joli au Cap-Haïtien a décidé de fermer ses portes.

Le manager de cet établissement, Steeve McIntosh, qui est revenu sur les faits, raconte que les membres de ce gang ont lancé des pierres sur l’hôtel, s’y sont introduits menaçant de couper les mains des clients avec des machettes.

Les bandits ont, en outre, menacé de couper les têtes des gardes de sécurité.


Suite à ce grave incident, la direction de l’hôtel, déjà en proie à des difficulté face à la crise politique que connaît le pays, a décidé de fermer ses portes.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les 72 employés de l’hôtel se retrouvent actuellement au chômage dans un pays en pleine crise économique et politique.

2 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

2 Comments

  • Gérard Luly Mezidor
    18 octobre 2019, 08:19

    2e hôtel à fermé ses portes à Cap-Haïtien. Depuis deux semaines environ Hôtel Cormier Plage avait renvoyé son personnel pour des raisons économiques.

    REPLY
  • Serge Turenne
    18 octobre 2019, 11:33

    L’opposition fait des progrès.

    REPLY