Carl Murat Cantave croit encore possible la tenue de la séance

Carl Murat Cantave croit encore possible la tenue de la séance

« Pas question qu’un groupe de sénateurs prennent une résolution pour autoriser l’Exécutif à installer le gouvernement de Fritz William Michel », a déclaré le président du Sénat de la République, Carl Murat Cantave, 24 heures après l’échec de la séance du 23 septembre en vue de la ratification de l’énoncé de politique générale du Premier ministre nommé.

Le numéro un du grand corps a fait savoir que, suivant les règlements intérieurs du Sénat, toute résolution pour être valide doit être prise en Assemblée.

Plus loin, l’élu de l’Artibonite a annoncé que lui et les membres de son cabinet sont en train de réfléchir sur les moyens à mettre en place et les dispositions à prendre pour faciliter la tenue de la séance sur la ratification.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Une fois de plus, Carl Murat Cantave a rejeté, en partie, la responsabilité de l’échec de la séance du 23 septembre sur le dos de la PNH qui n’a pas su donner une réponse proportionnelle aux « chimères » qui ont fait irruption au Parlement.

Condamnant également l’attitude des élus de l’opposition qu’il qualifie de « sénateurs chimères », le président du Sénat de la République regrette que la société haïtienne soit parvenue à un degré de permissivité telle qu’elle diabolise les partisans de la loi tout en angélisant ceux qui la violent systématiquement.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *