Carnaval national:des groupes à tendance racine se révoltent

Carnaval national:des groupes à tendance racine se révoltent
Carnaval national:des groupes à tendance racine se révoltent

Des vodouisants et des musiciens à tendance racine prévoient d’organiser une marche le lundi 29 janvier prochain dans les rues de la Capitale afin d’exiger leur participation au carnaval national.

Le chanteur du groupe zetwal Ginen, Joseph Lionel, déplore que depuis 7 ans les racines tels que : Racine Mapou, de Azor, RAM, Kanpech, Original Klòch, Lakou Lakay, ainsi que le sien ne sont plus sélectionnés pour défiler au carnaval pendant les 3 jours gras au champ de Mars.

 

Pour le chanteur Joseph Lionel, ces groupes Racines qui sont pas sélectionnés sont des ténors.

Selon lui, les groupes à tendance racine sont plutôt retenus sur la base de partisannerie par le comité du carnaval national.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Joseph Lionel dit regretter que le carnaval national soit devenu de nos jours un exercice d’exclusion et de médiocrité.

Des vodouisants et des musiciens appellent le comité du carnaval national à sélectionner beaucoup plus de groupes musicaux à tendance racine parmi ceux qui doivent participer au défilé du carnaval pendant les 3 jours gras au champ de Mars.

Ils prévoient de marcher lundi dans les rues de Port-au-Prince afin d’exiger la participation des groupes à tendance racine au carnaval national cette année.

Le chanteur du groupe zetwal Ginen invite les bandes à pied à participer à la marche.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *