Cayes: une centaine de détenus tombent malade

Cayes: une centaine de détenus tombent malade

Des organisations de défense des droits humains ne cessent d’attirer l’attention des autorités concernées sur l’état de dégradation des conditions de vie des détenus dans la prison civile des Cayes.

Le service infirmier de ce centre carcéral ne dispose plus de médicaments pour soigner les malades. En effet, sur un total de 746 détenus incarcérés dans la prison civile des Cayes, une soixantaine sont en détention préventive prolongée.

Ces détenus n’ont pas accès à la justice à cause des tribunaux et cours qui sont fermés depuis plusieurs semaines. D’un autre côté, les autorités gouvernementales n’arrivent pas à faire régner un climat propice en vue de faciliter la reprise des activités judiciaires.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Des organisations de défense de droits humains dans le Sud appellent à l’intervention des autorités concernées en vue d’éviter que ces détenus meurent, faute de soins de santé.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *