Célébration de la journée internationale de la langue créole en Haïti

Célébration de la journée internationale de la langue créole en Haïti

L’Académie du Créole Haïtien (AKA) a organisé une cérémonie, ce mercredi 28 octobre 2020, au Palais Municipal de Delmas pour célébrer la journée internationale de la langue créole. « Lang kreyòl la se gadyen eritaj kilirèl nou » est le thème retenu cette année en Haïti.

En cette occasion, plusieurs personnalités sont intervenus sur les efforts consentis par des acteurs en vue de valoriser la langue créole.

Le recteur de l’Université d’État d’Haïti, Fritz Deshommes, a, dans ses propos de circonstances, dénoncé les discriminations que subissent les Haïtiens qui ne parlent que le créole.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Monsieur Deshommes se dit conscient que beaucoup reste à faire pour la valorisation de la langue. Cependant, il reconnaît que l’AKA a déjà réalisé de nombreux progrès dans sa mission de faire respecter le droit linguistique des Haïtiens.

De son côté, le président du conseil d’administration de l’Académie Créole Haïtien, Pierre-André Pierre, a fait savoir que cette nouvelle journée internationale de la langue créole est l’opportunité pour l’AKA d’ouvrir les perspectives pour la construction d’une société où le droit linguistique des Haïtiens est respecté.

Dans ce même ordre d’idées, il a annoncé que des mesures visant à renforcer la langue créole sont en cours de préparation, comme une nouvelle résolution orthographique, la création de dictionnaire créole, entre autres.

Pierre-André Pierre en a profité pour appeler le gouvernement à donner les moyens adéquats à l’Académie pour mener à bien son travail.

Le premier ministre, Joseph Jouthe, a, quant à lui, salué les efforts consentis par AKA pour renforcer le créole. Il a réaffirmé la ferme volonté de son gouvernement de donner tous les moyens nécessaires à l’Académie Créole Haïtien.

Au terme de cette cérémonie, l’Académie Créole Haïtien a honoré plusieurs personnalités pour leurs contributions dans le renforcement de la langue des Haïtiens. Des plaques d’honneur et mérite ont été décernées à Loubens Elizé pour avoir rendu une ordonnance en créole, à la journaliste senior Liliane Pierre Paul, pour ses présentations en créole. Trois juges de la cour d’appel des Cayes : le juge Max Élibert, président, les juges André Jean Julien et Belabe Dorval, membres, ont été aussi honorés pour avoir pris un arrêté en créole en 2017.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    29 octobre 2020, 02:45

    Tout konpatriyot kap li komante sa a, pa okipe oken Jacques oswa Alexandre kap vin pale w de lang Kreyol. Yo tout se Blofe ak Ipokrit Karesan.

    Kite m pataje ak nou Verite a, toutotan peyi a pa LIBERE, Lang Kreyol la pap janm rive chita nan sosyete a. E pou peyi a LIBERE se Patriyot pou ki rive nan tet Leta. E mwen poko we kote Patriyot sa yo pwal soti. Granmoun lontan toujou di, se nan samdi pou we Dimanch ou.

    Anpil moun di, ala peyi ka gen deven, nan 63 lane ki pase yo, li konnen selman 2 vre dirijan: docteur Francois Duvalier ak historien Lesly Francois Manigat. Depi 2 FRANCOIS yo te monte sou teren politik la, malgre moman istorik yo te Difisil (FADH ak Kamoken) yo te tante delivre machandiz la. Si se te jodi a, ala PYAFE yo tap FYAFE! Pa gen FADH, epi se politisyen vye bout mamit ki tap anfas yo.

    Peyi a te met oganize Jout elektoral sou Jout elektoral ak Jouthe PM, Lang Kreyol la ap toujou rete JOUKE depi se pa yon Ekip Patriyot ki rive yon jou nan tet Leta pou poze tout pwoblem sosyetal yo Angranjan.

    Kite m fini nan 2 Koze Depaman sa yo. Pierre-Andre Pierre ap mande gouvenman bon jan mwayen pou AKA ka fe travay li. PM Jouthe lage ko’ l nan fe pwomes pandan l pa menm konnen sou ki pye pou l danse. Branle-Bas en Perspective.

    REPLY