Censuré par la chambre basse, Jean H. Ceant est resté au Sénat

Censuré par la chambre basse, Jean H. Ceant est resté au Sénat

Le premier ministre Jean Henry Céant, reste en attente à l’intérieur de la salle de séance du sénat de la République, malgré le vote de censure des députés.

À la demande du chef du gouvernement censuré, un juge de paix est est appelé à faire le constat de sa présence au Parlement.

« Je serai à la chambre basse quand la situation le permet », a déclaré Jean Henry Céant qui a remis au juge la copie de la lettre envoyée au Président Gary Bodeau, notifiant sa difficulté de répondre à deux interpellations en même temps.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Jean Henry Ceant se dit prêt à répondre à toute invitation de la chambre des députés ajoutant qu’il s’est comporté, jusqu’ici, conformément à la constitution et à la tradition parlementaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *