X


Championnat national :la RTNH accuse, la FHF répond

Championnat national :la RTNH accuse, la FHF répond

La Fédération Haïtienne de Football (FHF) a lu avec étonnement et tristesse une note de la Télévision Nationale d’Haïti (TNH) concernant l’opposition de la FHF à la retransmission en direct des matches du championnat National de football de la D1 Masculine sans un accord préalable et écrit du diffuseur officiel CANAL PLUS qui détient depuis deux (2) saisons les droits de retransmission TV pour les matches du dit championnat alors que Canal Plus et la FHF avaient offert leur collaboration pour trouver une issue à la volonté de la chaîne publique à diffuser des matches du championnat.

Cela étonne parce que la TNH même en étant une chaîne nationale sait que tous les spectacles mêmes publics et particulièrement les matches de football sont des droits protégés.

En vue de régulariser et de promouvoir le développement du football il y a deux ans la FHF avait lancé un appel d’offres public et ouvert, reproduit dans tous les médias et communiqué individuellement à tous les médias du pays avec plusieurs rappels; la FHF avait surtout à partir de ce qui se fait ailleurs établi un standard technique de qualité à respecter scrupuleusement pour protéger le jeu et les joueurs; une production pauvre techniquement fait plus de dégâts qu’elle en apporte des bénéfices.

Au moment de l’expiration du délai de l’appel d’offres seule l’entreprise CANAL SAT HAITI dit CANAL PLUS avait fait une offre et un contrat officiel a été signé publiquement à l’hôtel Marriott depuis en présence de la presse.

Sachant combien le public haïtien est passionné de football et combien il est primordial pour la FHF que tous les médias participent à cette œuvre de construction ; ainsi elle a pris soin d’inclure plusieurs clauses protégeant le droit à l’information et le devoir d’informer de tous les médias haïtiens et aussi le devoir et le besoin d’informer leurs auditeurs et téléspectateurs.
Ainsi, le diffuseur officiel doit produire après chaque match diffusé un résumé et qui est disponible gratuitement pour tous les médias qui en font la demande.

La FHF, dans le contrat, a convenu que les autres médias haïtiens ont le droit de demander et d’obtenir la permission de produire et de diffuser certains matches qui les intéresseraient tout en respectant scrupuleusement le standard technique de production de qualité; mieux CANAL PLUS a d’ailleurs souvent donné l’accès à ces productions à plusieurs médias.

Plus encore même dans le cas des matches diffusés par Canal Plus les autres médias peuvent solliciter de le diffuser simultanément en direct à condition d’avoir l’autorisation du diffuseur et de la FHF dont le souci premier est que la production réponde au standard défini par la FHF ; les images voyageant dans le monde entier.

Malheureusement en Haïti le piratage des spectacles de football est devenu la règle et tous les grands événements sportifs sont largement diffusés sans accord avec le détenteur des droits pratique, ce qui met l’organe dirigeant du football en Haïti, la FHF, dans une situation de paria devant les instances internationales de football, ce qui nous est rappelé d’ailleurs régulièrement tous les jours, avec même de fortes menaces de sanctions pour le football haïtien.

C’est régulièrement que la FIFA et la CONCACAF nous font part et demandent à la FHF de contribuer à régulariser la situation de non-respect et surtout de non-paiement des droits de diffusion des spectacles de football que des fois on commercialise sans disposer des droits de diffusion.

Presque 90 % des revenus de football viennent des droits Télé et des fonds de sponsor ; c’est même dans l’intérêt des chaînes de médias elles-mêmes de régulariser cette situation car elles peuvent les commercialiser et tirer elles-mêmes les revenus dont elles ont besoin pour fonctionner.

Lorsque l’intérêt de la TNH à diffuser les matches de football du championnat national s’est manifesté nous leur avions conseillé et suggéré de dégager un accord avec le diffuseur officiel CANAL PLUS qui a offert de travailler avec eux (lettre annexée ) mais au lieu de cela nous avons noté un esprit de mépris, de “ Maître pays “ de l’époque révolue et qui contraste avec la philosophie de respect des droits, et des normes légales prônées par l’Etat et le Gouvernement qui le dirige; l’argumentation que l’Etat subventionne le football et la TNH a un droit automatique sur tout ce qui se fait dans le pays nous paraît tellement puérile qu’il explique encore notre étonnement.

Heureusement le Gouvernement qui prône et veut instaurer l’Etat de droit dans tous les aspects de la vie nationale et surtout veut prêcher l’exemple ne suivra pas la direction de la TNH dans cette attitude assimilable à une forme de nostalgie de l’autoritarisme rétrograde.

Le championnat national de D1 Masculine appartient d’abord à la Fédération et à ses membres qui font des efforts surhumains pour maintenir vivante cette tradition d’une compétition de football régulière dans le pays depuis plus d’un siècle; nos clubs maintiennent cette tradition dans un environnement très précaire en faisant des efforts surhumains ; la FHF et ses Membres sont heureux qu’il y a deux ans malgré les grosses priorités du pays que le Gouvernement décide de leur apporter une subvention mais cela ne saurait faire oublier et donc détruire l’effort actuel d’exploiter et de commercialiser les droits Télé qui constituent la majorité des revenus qui font vivre et fonctionner les clubs de football du monde entier.

En ne pouvant pas assurer à un sponsor, à un diffuseur, les droits que lui garantit un contrat signé après appel d’offres ouvert , le Football Haïtien qui dispose de l’un des plus modestes budgets du monde, est condamné à souffrir dans son développement alors que malgré la situation générale du pays, notre football , reste au niveau ranking l’un des plus performants du monde.

La TNH, média de nous tous et qui a toujours apporté un plus au développement du sport, sera toujours la bienvenue à nos spectacles mais doit aussi respecter les règles du jeu, respecter les standards techniques internationaux de production des matches de football.

FEDERATION HAITIENNE DE FOOTBALL, 17 Mars 2018

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply