Champs-de-mars: Un journaliste de Signal FM roué de coups par des agents de l’USGPN

Champs-de-mars: Un journaliste de Signal FM roué de coups  par des agents de l’USGPN

Tôt ce matin. des agents de l’unité de sécurité général du Palais national ont pris le contrôle de l’aire du Champs-de-mars, paralysant ainsi la circulation des véhicules, même l’accès aux piétons était interdit à l’occasion de la 213e commémoration de l’assassinat du fondateur de la patrie, Jean Jacques Dessalines.

Ces agents de l’USGPN ont interdit également aux journalistes haïtiens de franchir l’espace du musée du panthéon national. Seulement les journalistes étrangers étaient autorisés. Cependant, un agent de l’USGPN a demandé à ce moment là au journaliste de signal Fm Raynald Petit-Frère de vider les lieux.

Parallèlement, un policier de l’UDMO a demandé à Raynald Petit-Frere de s’identifier. Ce qu’il a fait. L’agent de l’USGPN en question a toutefois insisté pour que le journaliste fasse demi-tour. Sans perdre de temps il a commencé à rouer de coup le reporter. Il a même utilisé son arme de service pour frapper le reporter.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *