X

X


Chili-Déportation massive: les Haïtiens bénéficient d’un sursis

Chili-Déportation massive: les Haïtiens bénéficient d’un sursis

e gouvernement chilien a décidé d’accorder une expansion de 90 jours aux Haïtiens en situation irrégulière. Le temps pour eux de se mettre en règle avec la migration interne du pays.

Les premières déportations devaient débuter le lundi 22 juillet. Soudain, une lumière vient de pointer dans le ciel obscurci des Haïtiens vivant en situation irrégulière au Chili. Les autorités chiliennes ont décidé de repousser la date à laquelle devrait commencer cette vaste deportation.

Cette mesure a été prise après une sortie de presse du Ministre des Affaires Étrangères et des Cultes, Bocchit Edmond, annoncant que des demarches ont été entreprises auprès des autorités chiliennes leur demandant une prolongation par rapport au délai accordé aux Haïtiens pour se mettre en règle avec les exigences de la migration chilienne.

La prolongation accordée aux Haïtiens illégaux va jusqu’à 3 mois. Le chancelier haïtien l’a annoncé, ce vendredi 19 juillet, sur son compte Twitter.

Bocchit Edmond a remercié le gouvernement chilien qui a accepté d’accorder ce sursis aux autorités haïtiennes dans le but de permettre à celles-ci d’avoir assez de temps pour livrer des documents exigés aux ressortissants haïtiens pour la régularisation de leur situation.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *