Chili-Migration: Expulsion de sept Dominicains accusés de viol et de vente de drogue

Chili-Migration: Expulsion de sept Dominicains accusés de viol et de vente de drogue

Les autorités chiliennes ont expulsé de leur territoire sept (7) ressortissants dominicains accusés de viol et de trafic illicite.

Le gouvernement chilien a expulsé sept dominicains qui ont été accusés de vol, de viol, de trafic illicite et d’organes entre autres. Ces derniers ont été expulsés après avoir purgés leurs peines, selon les médias chiliens.

Ces Dominicains étaient en situation irrégulière, rapportent la presse chilienne. Il s’agit du deuxième cas de ressortissants rapatriés du Chili pour avoir commis des crimes, cette année 2020. Le 15 octobre de cette année, un autre groupe de 12 créoles ont été expulsé vers leurs pays d’origine.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Les personnes renvoyées ont été escortées dans le Boeing 767-300, immatriculé 985, par des agents de la Garde civile et de l’immigration chilienne.

À l’aéroport international Las Américas, les ressortissants ont été remis au personnel de la Direction générale des migrations et aux agents de la police nationale.

À leur arrivée, les déportés ont présenté aux autorités sanitaires dominicaines et de migration le document attestant qu’ils avaient reçu le test négatif à la Covid-19.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *