Cité Soleil-Affrontements armés: une femme enceinte assassinée par des bandits

Cité Soleil-Affrontements armés: une femme enceinte assassinée par des bandits

La guerre qui oppose les gangs à Cité Soleil perdure au plus grand mépris des autorités. Devant l’incapacité des dirigeants à assurer la sécurité des citoyens de ce bidonville, le pasteur Enock Joseph monte au créneau.

À Cité Soleil, les bandits ne chôment pas et continuent de semer la terreur faisant de nombreuses pertes. Parmi les victimes du week-end écoulé, une femme enceinte de 9 mois est assassinée devant sa demeure, plus précisément dans la zone Soleil 17. Cette dernière a été atteinte de projectiles et est morte quelques heures après. Tragédie. Son enfant est mort également, car aucune ambulance n’a pu rejoindre les lieux pour une opération d’urgence.

Le pasteur Enock Joseph qui a rapporté les faits sur les ondes de Radio Kiskeya , ce lundi 27 juillet, s’insurge et dénonce la passivité de l’État. Ce dernier a rappelé que les politiciens, malgré le poids énorme qu’ils coûtent au Trésor public, ne daignent résoudre le problème. Tout en regrettant la mort de la femme enceinte et de son bébé, le pasteur Enock Joseph a évoqué l’absence des policiers dans cette commune. « À ce qu’il parait, depuis le premier juin, des policiers ont abandonné le commissariat central de Cité Soleil ».

La bataille continue de faire rage, à Cité Soleil. Le but étant l’acquisition de territoire en raison des élections à venir.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *